Catégories
Non classé

Suis-je freelance ou entrepreneur ? »

Les différences profondes entre la vie de freelance et la vie d’entrepreneur :

L’entrepreneur essaye de construire une entreprise, qui n’est pas dépendante de son travail direct. Un freelance est au contraire payé pour son travail.

Il facture à l’heure, à la journée ou au forfait.

Devenir freelance, c’est de très loin la façon la plus simple de lancer une nouvelle activité !

Un freelance qui cartonne se comporte comme André-Charles Boulle.

André-Charles Boulle était un artisan d’élite à l’époque de Louis XVI ! Ébéniste du roi, il fut le premier de son temps à appliquer du bronze doré à l’ébénisterie. Le roi ne voulait bosser qu’avec Boulle. Il ne voulait pas un un travail d’ébeniste, il voulait un travail de Boulle.

Si vous êtes freelance, soyez Boulle. L’excellent freelance se spécialise à l’extrême, améliore sans cesse ses compétences, augmente sa productivité horaire, construit sa réputation, construit son nom et peut (si c’est votre souhait) mettre ses prix à un niveau qui n’a rien à voir avec la moyenne. Un freelance ne doit jamais dévaluer le prix de ses prestations.

Un entrepreneur qui veut faire grandir son entreprise ne peut pas se comporter comme André-Charles Boulle.

Il ne peut pas devenir le meilleur ébéniste de tous les temps. Il doit sans cesse changer de métier et se ré-inventer en bouchant les trous de la coque au fur et à mesure que le bateau vogue sur l’Atlantique ! J’ai eu beaucoup de mal à faire la transition entre freelance et entrepreneur pour cette raison : j’aimais trop me concentrer sur un sujet précis, de manière obsessionnelle.

Il est très difficile d’être à la fois freelance et entrepreneur.

On peut avoir des vies différentes, mais il est difficile de les avoir en même temps. L’état d’esprit nécessaire est radicalement différent. Prenons le management en exemple. L’excellent freelance est avant tout quelqu’un qui se connaît par coeur, et pratique l’introspection.

C’est ce qui lui permet de choisir les meilleures missions, celles qui lui correspondent le mieux. Le bon entrepreneur doit recruter et exceller dans cette tâche. Il doit connaitre les autres, les motiver, les comprendre : il doit être moins centré sur lui, mais plus sur les autres. Il doit créer de la lumière collective, là où la vie de freelance peut être assimilée à celle d’un chercheur d’or solitaire au fin fond d’une grotte en Amérique du Sud.

Très souvent, un freelance traverse une crise existentielle après quelques années

Comment faire pour ne plus être dépendant de mon volume horaire ? Comment aider plus de personnes sans arrêter de dormir ? C’est à ce moment-là qu’il faut réfléchir aux outils, à l’automatisation et aux systèmes. Je recommande de commencer d’abord par ces réflexions, avant de chercher à recruter ! Il est plus efficace pour un freelance d’augmenter sa productivité horaire, que de déléguer une mission.

Je finis avec une question pour vous : Êtes-vous freelance ou entrepreneur ? On en parle dans les commentaires !

Par entreprendreenpaca

Agnès Amiez Fondatrice du site Entreprendre en Paca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s